Un nouveau métier d'art à Saint-Amand : bijoutier-créateur !

November 13, 2017

Après Natur'elle, c'est une nouvelle boutique-atelier qui ouvre et contribue au renouveau de Saint-Amand-en-Puisaye.

Au pays des potiers, notre village au label "Métiers d'art" accueille désormais un nouvel artisan d'art.

En ce weekend d'automne, je rends visite à Jean-Lin Chevillotte. La grisaille s'efface et nous entrons dans un autre univers.

 

Jean-Lin, tel un "alchimiste", joue sur l'alliance des pierres et des métaux précieux.

 

Il s'est installé au 46 Grande Rue, face à l'église depuis Septembre dernier.

 

Pour les poyaudins, Jean-Lin n'est pas un inconnu.

 

Passionné des chevaux, il est d'abord maréchal-ferrand dans le village voisin, à Dampierre-sous-Bouhy ,et exerce cette activité artisanale pendant 15 ans. Une activité très physique qui l'oblige à prendre un nouveau virage professionnel en 2000. Un frère joaillier en Allemagne va l'inspirer. Les 2 mots sont lâchés pour un grand tournant : Bijoutier-Créateur. Mais qu'y-a-t-il de commun avec le maréchal-ferrand ? Exit les chevaux certes. Mais il y a en commun 3 éléments, dit-il, une habileté manuelle, le feu et le métal. Ce frère va devenir son mentor pendant quelque temps.

 

Il s'installera d'abord en bas de la Grande Rue jusqu'en 2015 dans une bien jolie boutique-atelier où il acquiert une notoriété et le maréchal-ferrand est bien loin désormais. Malgré ce succès, il quittera pourtant  Saint-Amand pour aller s'installer à Paris, dans le 11ème. Cela va durer 2 ans. Mais la Puisaye lui manque... et on est ravi de l'accueillir de nouveau à Saint-Amand. 

Il aménage une nouvelle boutique-atelier dans un décor sobre, des meubles noirs pour servir les bijoux exposés.

 

 

 

Son atelier se résume à l'établi sur lequel il travaille. Tout y est. Non, il n'y a pas d'arrière-boutique avec je ne sais quel autre outillage, pas de série. Tout est dans le petit et la précision. Les outils sont miniaturisés, une cheville, qui sert de support pour former, une peau de vache pour récupérer les fines limailles d'or ou d'argent, des limes, des scies, des fraises, un chalumeau. Et enfin le laminoir, une pièce maîtresse sur son établi.

 

Les bijoux qu'il va créer sont des pièces Or ou Argent, ornées de pierres précieuses ou fines. Tout est sobre. Pas de bling-bling. Brossés, ces micro-striures confèrent un aspect mat et l'impression que ces bijoux sortent tout droit de l'époque médiévale ou égyptienne, en tout cas d'un autre temps.

 

 

Les pierres précieuses utilisées sont les fameuses 4 "gemmes" : diamant, saphir, rubis, émeraude.

Les pierres fines apportent une grande gamme de coloris : grenat, topaze, améthyste, opale, aigue-marine... et de beaux reflets.

Dans ses collections, vous pouvez aussi trouver des créations avec d'autres minéraux telles que des pierres ornementales aux noms évocateurs : lapis lazuli, turquoise, onyx, malachite...

Le corail ou l'ambre entrent également dans ses créations.

 

 

Nous sommes dans le domaine du précieux, du merveilleux et du symbolique qui nous relie à Dame Nature. Alors Jean-Lin un alchimiste ? A vous de voir.

 

Il travaille aussi sur des commandes particulières : des créations sur mesure, des bijoux de famille transformés...

 

En savoir plus sur son site

 

 

Pour finir une note poétique avec Baudelaire les Bijoux, chanté par Léo Ferré

 

Sa boutique est ouverte tous les jours (sauf le mercredi) de 10 h à 12 h et de 15 h à 18 h.

 

N'hésitez pas à pousser la porte pour découvrir ces merveilles.

 

 

Jean-Lin Chevillotte

Bijoutier-Créateur

46 Grande Rue

58310 Saint-Amand-en-Puisaye

 

tél : 03 86 20 05 07

Mail : Jean.lin-chevillotte@orange.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents

January 7, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags