Au musée du grès, suivez le guide

May 25, 2018

Le Musée du grès à Saint-Amand fait peau neuve. J'ai rendez-vous avec Stéphanie Rabussier, Attachée de  Conservation du Musée du grès pour une visite privée.

 

Le musée se trouve dans le château de Saint-Amand-en-Puisaye,  reconstruit au XVIIeme siècle sur l'emplacement d'un château féodal. Son architecture est tout-à-fait remarquable, il est classé bien évidemment aux Monuments historiques.

 

L'histoire du château et de la poterie est intimement liée, et il est bien normal d'y trouver le musée du Grès.

 

Stéphanie Rabussier est ravie de nous faire visiter le musée  (3 autres personnes présentes, avec notamment Pascale Grosjean VP culture Communauté de communes de Puisaye-Forterre. )

 

Le réaménagement n'est pas tout à fait terminé, Stéphanie Rabussier souhaite faire un parcours chronologique.

 

La première salle, est la salle du grès traditionnel qui expose une collection de grès utilitaire du 17ème au 19ème siècle : des pièces pour la conservation alimentaire, le stockage et le service. Différents types d'émaillage, donnant un aspect vernissé naturel et rustique. C'est ce grès qui s'est propagé depuis Saint-Amand vers l'Europe, le Canada  (Québec). Les pièces étaient embarqués sur des gabarres et descendaient la Loire vers Nantes pour traverser l'Atlantique avec des cargaisons diverses.

 

Au centre trône un tour à manivelle du 19ème siècle, qu'on a très envie de toucher. Mais attention cet outil est difficile à préserver et il faut donc s'en abstenir au risque de tout déglinguer.

 

Le grès, une fois cuit autour de 1280 degrés, ne risque pas l'usure. D'ailleurs on peut y voir des épis de faîtage traditionnels, qu'on posait sur les toitures en Puisaye. Ils sont bien préservés, ils résistent bien aux intempéries.

 

Sait-Amand connaît une grande période faste avec le grès cependant dès le 19ème siècle la faience vient concurrencer la production de grès, les services de table déclinent ; le grès de stockage se maintient encore malgré l'apparition de nouvelles formes de céramiques blanches semi-industrielles.

 

C'est Carriès qui va révolutionner le grès. Passons donc dans la salle qui lui est réservée :

Carriès et les "suiveurs".

 

Jean Carriès est sculpteur. Il a envie d'expérimenter autre chose et c'est à Saint-Amand qu'il se lance ce défi. Pourquoi Saint-Amand ? Car à Saint-Amand il va trouver l'argile, le bois et des fours à bois encore en activité.

Carriès arrive fin 1888, il a 33 ans, et ne restera que 4 ans (il mourut à 39 ans). Mais son travail à Saint-Amand va marquer un tournant. Il y aura un avant et un après Carriès.

Il va sortir le grès d'une fonction purement utilitaire vers l'artistique avec des recherches d'émaillage, une recherche de couleurs, il va jouer avec les formes (forme japonisante par exemple : vase coloquinte végétal). Sur les émaux, il va se livrer à un vrai travail de laboratoire : tester, peser, répertorier ses formules ... bref il ouvre une nouvelle voie pour tous les potiers. Il apporte une touche parisienne, du raffinement, va donner cette impulsion du décoratif... pour déconnecter complètement de l'usage du grès utilitaire. Il présente ses oeuvres dans différentes expositions à Paris. Le monde connaît désormais le nouveau grès de Saint-Amand.

 

Dans cette salle "Carriès", d'autres noms viennent illustrer cet Art Nouveau - Art Déco : Paul Jeanneney, Eugène Lion, Théo Perrot, Nils de Barck, Alfred Lebret, Alexandre Bigot (diplomé de physique-chimie). Intéressant, car le grès relève de cette alchimie des éléments (feu, terre, minéraux).  La poterie tourne de nouveau à plein jusqu'à la 2ème guerre. Lire ma chronique sur Maxime Gillet, simple potier-ouvrier, qui nous parle de cette période. On trouve au Musée ses 2 grands pots, donnés au Musée par ses enfants.

 

Passons au grès contemporain. Aujourd'hui nous avons plusieurs tendances : utilitaire traditionnel, encore un peu, mais surtout une céramique esthétique tournée vers l'artistique. Les pièces exposées sont des oeuvres d'art. Elles  ont été soit offertes au Musée par leurs créateurs soit achetées par l'association des Amis du Musée du Grès, en collaboration avec la Mairie. Bien des potiers exposés sont encore vivants (Alain Gaudebert, Jean-Michel Doix...) et ils ont souvent des liens très étroits avec Saint-Amand ou la Puisaye soit parce qu'ils sont passés par le Cnifop pour y avoir enseigné ou y avoir séjourné en résidence d'artistes.

 

 

La visite se poursuit au 2ème niveau avec du grès contemporain. Dans la première salle à gauche, un espace dédié à Albert Vallée, inauguré début 2018. Il s'agit d'une donation de l'artiste de son vivant. Il travaillait surtout dans le monumental, et l'on peut voir ici des maquettes de certaines réalisations. Ses pièces sont posées sur des présentoirs très simples et sobres : des palettes en bois qui donnent une certaine légèrete aux pièces plutôt compactes.

 

 

 

 

Dans le boudoir, on a une collection originale de masques : plus d'une centaine de portraits de personnages connus : Velazquez, Alexandre Dumas, Goya, Rembrandt, Gustave Doré, Jules Renard, Gabin, Dante, Montaigne, Toulouse-Lautrec, Giacometti... Saurez-vous les reconnaître ? C'est l'oeuvre d'un médecin de la Charité, Pierre Fanchy.

 

 

 

Une dernière salle : la salle des expositions temporaires.

En ce moment : Colette Biquand, j'ai eu l'occasion d'assiter à l'hommage qui lui a été rendu en Avril 2018 (à lire dans mon blog, avec les mots de sa fille).

 

La visite s'achève et j'aurais appris beaucoup de choses.

Il me reste à remercier mon guide.

Bonne visite à vous aussi.

 

Ouverture du Musée :

Visite libre ou guidée :
de 10h à 13h et de 15h à 18h30
du 5 au 31 mai : les samedis, dimanches et jours fériés,
tous les jours sauf le mardi du 1 juin au 30 septembre.

 

A signaler le Musée fait partie d'un dispositif "Pass' Musée" qui vous permet de visiter le 1er musée en payant le tarif normal lors de l'entrée au 1er musée (parmi ceux de la liste ci-dessous), puis de payer un tarif préférentiel sur les musées suivants (50%)

 

- Musée du Grès au château de Saint-Amand

- Maison de la mémoire potière à Saint-Amand

- Musée d'Art et d'Histoire de Puisaye à Villiers-Saint-Benoît

- Musée Colette à Saint-Sauveur

- Musée de l'aventure du son à Saint-Fargeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents

January 7, 2018

Please reload

Archives