Les savons d'Epimèdre


Nous sommes encore dans la période des fêtes, Noël n'est pas loin. Alors voici une histoire de nos villages en Puisaye.


Il était une fois, dans un village en Puisaye, une maman qui avait du souci avec son bébé. Elle se demandait pourquoi la peau de son bébé réagissait ainsi aux savons utilisés.

Documentaliste, elle savait chercher, alors elle allait chercher et peut-être finirait-elle par trouver. Elle chercha, se documenta (normal pour une documentaliste) testa et retesta et puis un jour, elle décida qu'elle allait produire elle-même un savon naturel et sain pour le bien-être de son bébé. Ce qu'elle fit. Puis aidée par le papa, ils voulurent pousser l'expérience plus loin et en faire profiter les autres. Ils vendirent leurs produits sur les marchés locaux et même sur un autre marché "en ligne" dit aussi "la toile".

Puis ils se dirent qu'une jolie boutique apporterait plus de visibilité à leur activité.

Et c'est à Saint-Fargeau, sous le beffroi, dans une maison du XVIème (adossée à l'ancien mur d'enceinte que l'on peut encore voir du grenier) qu'ils trouvèrent ce lieu. Une maison abandonnée depuis 2012 et à laquelle ils redonnèrent vie avec les savons d'Epimèdre, cette savonnerie complètement artisanale.

Ils acquirent la maison endormie qui semblait les attendre. Ils firent appel en novembre dernier à des contributeurs (via Ulule) pour aménager la boutique au rez-de-chaussée. Et les contributeurs contribuèrent et c'est ainsi que la boutique put être prête pour le mois de décembre, juste avant les fêtes.

Voilà pour le conte. Laissez-moi vous dire quelques mots de plus.

Epimèdre, un drôle de nom, le nom d'une fleur vivace pour une activité inattendue en Puisaye : une savonnerie.

Epimèdre pour symboliser une activité naturelle et porter les valeurs d'écologie chères à Virginie "Ce qui vient de la terre retourne à la terre"

Quand elle se lance en 2014 à Saints-en-Puisaye, elle doit d'abord se familiariser avec une règlementation contraignante qui régit la cosmétique, passer par les tests de validation etc. Une fois ce parcours administratif maîtrisé, l'aventure peut démarrer pour Virginie et Yannis Cambourakis.

Les ingrédients utilisés sont des huiles et des beurres végétaux (huiles d'olive, de coco, d'avocat, beurres de cacao, de karité), du miel, des épices, des huiles essentielles.... qui doivent être travaillés à froid -saponification à froid - et séchés au moins pendant 4 semaines.

Après l'espace du rez-de-chaussée, ils prévoient d'aménager l'espace à l'étage en ateliers dès le printemps prochain. Cela vous tente de faire votre propre savon ?

Alors si vous aimez cette histoire, faites en partie, encouragez-les.

Ils sont pour l'instant ouverts le weekend.

en savoir plus sur leur site

Boutique : 5 rue Max Pautrat Saint-Fargeau

Leurs savons sont également disponibles à l'Instant Bien-Etre à Saint-Amand (à côté de la Maison d'à côté)

ou encore à la Maison de Colette

Saint-Fargeau est connu pour ses spectacles son et lumière organisés l'été au château (lire ma chronique)

savon naturel. Virginie

#Puisaye #Beauté

0 views

©La maison d'à côté - Next Door  créée avec  Wix.com

contact : 06 51 23 93 67